La fille d’avant de J.P. Delaney

la-fille-d-avantDate de sortie :  08 mars 2017

Maison d’Editions : MAZARINE

Genre : Thriller psychologique

Le résumé :

Après un drame éprouvant, Jane cherche à tourner la page. Lorsqu’elle découvre le One Folgate Street, elle est conquise par cette maison ultra moderne, chef d’oeuvre de l’architecture minimaliste, parfaite. Mais pour y vivre, il faut se plier aux règles draconiennes imposées par son architecte, Edward Monkford, aussi mystérieux que séduisant. Parmi celles-ci : répondre régulièrement à des questionnaires déconcertants et intrusifs. Peu à peu, Jane acquiert une inquiétante certitude : la maison est pensée pour transformer celui qui y vit. Or elle apprend bientôt qu’Emma, la locataire qui l’a précédée et qui lui ressemble étrangement, y a trouvé une fin tragique. Alors qu’elle tente de démêler le vrai du faux, Jane s’engage sur la même pente, fait les mêmes choix, croise les mêmes personnes… et vit dans la même terreur que la fille d’avant.

En vente sur AMAZON


L’avis d’Ysra  :

 

** Chronique Coup de Coeur**

La fille d’avant est un roman qui me tentait depuis l’annonce de sa traduction française et je dois dire que j’ai sauté dessus lorsque l’opportunité de le lire me fut donnée.

Dans ce thriller psychologique, nous suivons les points de vue d’Emma « la fille d’avant » et Jane, la locataire actuelle du One Folgate Street. Parlons en de cette maison !!!! Un bijou de technologie (la douche qui vous détecte avant même que vous rentriez dedans et qui se règle à la température idéale, l’éclairage qui se règle tout seul selon le temps etc), une décoration minimaliste, et épurée, rien qui dépasse et surtout… Un propriétaire totalement étrange, qui avant d’accepter quelqu’un vous demande de remplir un questionnaire de plus de 200 questions (rien que ça).

J’ai totalement été happée par cette histoire et je crois que mon rythme cardiaque est monté en puissance en même temps que je découvrais les mystères qui entouraient Emma et la maison. Cette alternance de point de vue est juste étouffante, car on voit les deux jeunes femmes perdre pied sans rien pouvoir faire…

Le One Folgate Street occupe une place prépondérante dans l’intrigue et je dois vous avouer que si vous avez eu peur d’Amityville, et bien cette maison ci va vraiment vous coller les miquettes et pourtant, point de fantômes dans cette histoire !!!! Cette maison entièrement pilotée par la domotique et qui peu à peu décide pour vous, je dois avouer que j’ai eu bien bien peur (et c’est décidé, je n’aurais JAMAIS ça chez moi, jamais, jamais !)

L’écriture de JP Delaney est incisive et tranchante et ne laisse aucun répit à son lecteur. Je suis arrivée à la fin totalement KO et à bout de souffle, soufflée par la fin que j’ai adorée et que je n’ai pas vu venir. L’auteur a mis plus de dix ans avant d’accoucher de son bébé, et je dois dire que le résultat final est vraiment génial 🙂

En résumé un roman que j’ai ADORE, et je vous conseille vivement de vous jeter dessus dès le 8 Mars !

 

Ma note :     coeur-plume coeur-plume coeur-plume coeur-plume coeur-plume/5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s