Les Yeux de Léon de Jo Ann Von Haff.

Date de sortie :  14 Février 2017

Maison d’Editions : BMR

Genre : Romance Contemporaine – Amour – Handicap – Amitié – New Adult

Le résumé :

Caissière dans une supérette, Anaëlle s’est résignée à son sort. Elle n’a pas d’amis, pas de rêves, et tous les jours se ressemblent. Alors que la vie s’acharne une nouvelle fois sur elle et qu’elle est au plus bas, elle va nouer une relation inattendue avec Léon, l’un de leurs clients réguliers, qui ne passe jamais à sa caisse sans un mot gentil et son éternel sourire.

Pourquoi Léon sourit-il ? Pourquoi est-il toujours d’aussi bonne humeur ? Anaëlle se le demande bien, d’autant que Léon est aveugle. À ses côtés, elle apprendra à « voir » le monde avec les yeux de Léon, et peut-être découvrira-t-elle le secret de son bonheur…

 

En vente sur AMAZON


L’avis de Caro’Jc  :

Je ressors de ma lecture un peu déçue! Je me demande si je n’en attendais pas trop de ce roman et comme il n’est pas à la hauteur de mes espérances et ben je suis déçue…

Il avait tout pour plaire, une jeune fille, Anaëlle, peu sure d’elle, pas de taille mannequin, un boulot de caissière et une tonne de soucis qui s’enchainent… Jusqu’au jour où Léon, jeune homme qui côtoie le supermarché où elle travaille, lui tend la main. Léon est un jeune homme qui n’est pas le plus mignon mais dont le sourire illumine son visage. Léon est aveugle mais il émane de lui une aura de douceur, une joie de vivre, une envie de se rapprocher.

Léon va aider et pousser Anaëlle quand elle sera au plus bas. S’ensuit une amitié un peu chaotique puis une douce romance.

J’ai été déçue par ma lecture, je trouve que le livre est survolé, trop rapide, pas assez développé que ce soit au niveau des sentiments des protagonistes que ceux des personnages secondaires. Tout va trop vite, tout est trop facile ce qui donne l’impression que l’histoire n’est pas crédible.

Anaëlle est franchement l’archétype de la nana un peu cruche et crédule que je déteste, elle ne sait rien faire seule et ne cherche pas à s’en sortir par elle-même. C’est Léon et le peu d’amis qu’elle a qui la pousseront à se dépasser. Le seul point réellement fort de cette histoire, c’est Léon. Il a un caractère de battant, il est combattif, doux, généreux, attentionné, il ne laisse pas son handicap le définir, il se bat pour ce qu’il veut même si ça ne plait pas. Il est protecteur envers sa mère mais sait la remettre à sa place. Il a une famille qui l’adore et une meilleure amie avec qui il a une relation malsaine (oui oui j’ai bien dit malsaine, je ne l’ai pas aimée cette fille d’ailleurs). Mais il est indéniablement le point fort, le centre de cette histoire. L’auteure a toutefois une plume douce et fluide qui nous pousse à continuer notre lecture.

En résumé, je dirai que ce roman avait du potentiel mais qu’il ne m’a pas emballée plus que ça, j’en attendais plus, tellement plus…

Je tiens quand même à souligner que ce n’est que mon avis personnel et que mes attentes étaient peut-être trop grandes et je pense qu’il faut que vous vous fassiez votre propre opinion.

 

Ma note :     coeur-plume  coeur-plume  ,5  /5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s