Pantin de Jae Akahone

Date de sortie :  19 mai 2017

Maison d’Editions : Auto Editions

Genre : Nouvelle / psychologie / mystère

Le résumé :

Vous êtes vous déjà demandé si nous n’étions pas que de simples marionnettes, manipulés par quelque chose d’encore plus puissant que ce que nous sommes persuadés d’être ?

Bien sûr, je ne veux pas parler du cas où vous avez un patron et qu’il vous traite comme un moins que rien, sous prétexte que vous êtes payés.

Je ne parle pas non plus du fait que certains, croyant en Dieu, pensent que c’est lui qui dicte toutes nos vies.

Non, bien entendu, je vois la chose autrement.

Posez-vous la question.

Et si nous n’étions que de simples pions, dirigés par quelqu’un pour qui nous ne sommes que des poupées, comment réagiriez-vous ?

Bienvenue dans le monde psychédélique et désespéré de Wynaël.

En vente sur AMAZON


 

L’avis de Sehaltiel :

 

Pantin est une nouvelle un peu étrange, mystérieuse, de ces types qu’on ne rencontre pas si souvent. De ce fait, je pense que c’est une histoire qui plaira ou non, mais qui ne laissera pas complètement indifférent.

Wynaël est un personnage que tout le monde croit fou. La raison ? Il est persuadé que quelqu’un ou quelque chose tire les ficelles de sa vie. Et ce qu’il est important de noter, c’est qu’il n’y a aucune réponse claire à la question : est-ce vraiment le cas ?

Dans un monde contemporain, ses parents sont morts quand il était jeune, il se retrouve à vivre avec sa grand-mère, qui le croit possédé par le démon. Il faut savoir que Wynaël a tendance à se renfermer sur lui-même et à n’établir que de rares contacts avec son entourage. On met d’ailleurs le ton dès le début où l’on découvre Wynaël dans un hôpital psychiatrique.

L’idée de suivre l’histoire du point de vue de Wynaël nous donne envie de le croire, car nous n’avons pas le recul pour voir s’il est vraiment fou ou non. La seule chose que nous avons, c’est sa sensation de ne pas être maître de son destin, d’être un pantin.

Rapidement, il sort de l’hôpital, accompagné par une valise de médicaments. On essaye de l’abrutir à coup de psychotropes. Il obéit. Puis, un jour, il rencontre quelqu’un sur un tchat de forum en ligne. Ce n’est qu’une phrase, « N’en avez-vous pas marre d’avoir les membres reliés par des ficelles, à une structure qui est, selon certains, imaginaire ? ». Stupéfait de voir quelqu’un parler de cette sensation qu’il a vécue toute sa vie, il envoie un mail à l’auteur : « Je me sens comme un pion, sans conscience propre ».

Sa vie va, grâce à ce court échange, prendre une tournure bien différente. Tandis qu’il se sent de plus en plus étranger à son entourage, on lui proposera de rejoindre un groupe de personnes comme lui, et il acceptera. Vous allez alors rencontrer différents personnages qui semblent tout autant troublés que lui par quelque chose. Des questions se posent mais on se demande parfois s’il existe des réponses.

Je n’en dirais pas plus à propos de l’histoire car ça reste une nouvelle, et ce serait dommage d’en dire trop. Ce genre d’histoire a besoin d’être lue pour l’apprécier vraiment. Un résumé ne lui ferait pas honneur.

En revanche, je peux parler de l’ambiance étrange, parfois malsaine. Le tout est bien dosé, et la plume de l’auteur est très fluide. On se laisse porter par Wynaël et ses camarades de fortune sans ressentir le besoin de se forcer. Du début jusqu’à la fin, la direction prise par l’auteur est la même, et le lecteur devra se faire sa propre opinion sur les événements déroulés devant lui. Il faut interpréter les mots que l’on lit pour leur donner du sens.

Je suppose que ça peut être vu comme un point négatif, car le manque de réponse claire peut énerver. Moi-même, je ne pense pas avoir tout compris (j’en suis même sûr). Malgré tout, la lecture était agréable et je ne le vois pas comme un défaut. La nouvelle se prête en effet vraiment bien à cet exercice et le mystère ne dure pas assez longtemps pour que l’on soit frustré de n’avoir aucune réponse.

En conclusion, si comme moi, votre curiosité a été piquée à vif en lisant le résumé, je pense que vous serez capable d’apprécier cette nouvelle pour son ambiance et sa direction. En tout cas, si vous hésitez encore à tenter l’expérience, je vous conseille de vous lancer, car ce récit court est une histoire qui laissera une impression étrange peu commune qui amène un dépaysement intéressant. En tout cas, je le recommande !

 

Ma note :     coeur-plume coeur-plume coeur-plume ,5  /5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s